11 février 2009

TEITANBLOOD - Black Putrescence of Evil

teitan


Black Putrescence of Evil, si ça c'est pas un beau titre ! Ca ne peut être, avec un tel titre, qu'un skeud de Black/Death putride et blasphématoire, pour sûr ! Pensez donc à BLASPHEMY, BLACK WITCHERY, ARCHGOAT, BESTIAL WARLUST, CONQUEROR, VON, VUCUB CAME et compagnie, et je suis certain que cette compilation rassemblant tout ce qu'a produit, par-ci par-là, l'espagnol TEITANBLOOD, puisque c'est de lui qu'il est question, vous séduira sans doute. Faudrait pas aller loin en matière de chronique de cette galette sur ce que TEITANBLOOD - comptant en son sein nécrosé un gus de PROCLAMATION – fournit ici comme platrée : c'est cradingue, lourd, primaire, bestial et blasphématoire. C'est directement importé de l'Enfer, des esprits viciés des auteurs, des entrailles pourries du trio sataniste.

Black Putrescence of Evil, c'est aussi la somme du peu de titres engendré par ces matadors du metal extrême bien maléfique. C'est à dire : leur unique démo connue, six pistes extirpées de Genocide Chants to Apolokian's Dawn, sortie en 2004 avec leurs petits sous. Plus deux tirs d'UZI que l'on retrouve sur le split de 2005 avec leurs compères de... PROCLAMATION. Et un petit dernier pour la route, que le trio a vomi sans vergogne pour une association en 2006 avec les Dieux du « Necromantic Death Metal », j'ai nommé les Bien-Heureux cousins germains de NECROS CHRISTOS. Bref, si vous avez loupé tout ça – comme moi : TEITANBLOOD, j'en entendais toujours parler sans jamais avoir rien entendu d'eux – Nuclear Winter Records a pensé à vous ! Neuf démoniaques morceaux absolument jouissifs pour qui apprécie ce genre de Death/Black Metal primitif et malsain à point, qui je l'espère désormais, annonce un album à venir !

Bon sinon, qu'entend-on dans cette galette suprême ? Bah j'ai presque tout dit au-dessus : c'est gras, vraiment pas propre (avec ce son grésillant et grave dignes des meilleures grottes de l'Enfer), ça joue pas pour la technique, mais pour l'ambiance générale, les atmosphères et alors là, accrochez-vous à vos bretelles, parce que ça tabasse comme il faut. On s'en prend plein la gueule : ça pue le sexe, ça pue la sueur, ça pue la dope et les drogues, ça pue la perversion sous toutes ses formes. C'est SATAN en somme. Le metal extrême, c'est pas fait pour être gentil, ni pour être beau et propre. Le Metal extrême, a fortiori de Death/Black de cette trempe, c'est fait pour vous remuer les tripes, pour vous faire toucher du doigt la bestialité du Grand Cornu et vous fondre la cervelle et les boyaux à grand coup de Jack Daniels. Hails to TEITANBLOOD ! Black Putrescence of Evil est un excellent achat à réaliser, surtout si vous ne connaissez pas ce trio infernal !


http://www.teitanblood.com/

Posté par oncleGUUDrath à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur TEITANBLOOD - Black Putrescence of Evil

Nouveau commentaire